PlanètePuma.com

Forum Francophone Ford Puma
Nous sommes le Ven 21 Juil 2017 07:56

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessageMessage posté...: Lun 14 Mar 2016 14:32 
Hors ligne
Pumiste

Inscription: Ven 22 Juil 2011 14:19
Messages: 345
Localisation: OSNY (95)
Otarie a écrit:
Il y a des moteurs injections qui ne ruptent pas
La nissan pixo avec son 3 cylindres il me semble que ça rupte pas


je ne suis pas d'accord, pour moi c'est une question de fiabilité pour les constructeurs,
j'ai eu une polo récente de location en essence 3 cylindre, et quand tu accélère au point mort à fond tu ne peux dépasser 3000 trs/min ca bloque, donc si une marque le fait c'est pour une bonne raison.


Haut
 Profil  
 
MessageMessage posté...: Lun 16 Mai 2016 11:20 
Hors ligne
Pumiste

Inscription: Dim 10 Avr 2016 01:31
Messages: 399
Localisation: Clermont-Ferrand
Marque: Ford
Modèle: Puma 1.7L- 150oooKm
Couleur: 61 - Gris Lunaire
Année: 2001
En balade sur le fofo, je lis les échanges et je vois que personne n'explique l'origine du terme "aller au rupteur" ! (Il y a que Puma95 qui parle de rupteur mécanique/électronique)

Dans la génération 'avant injection', pour faire les étincelles sur les moteurs, il y avait un sorte d'interrupteur qui était fermé par défaut, et avec une came, il était ouvert à chaque fois qu'il fallait générer une étincelle.

Ce contact est relié à la bobine d'allumage, et c'est quand on retire l'alimentation que la bobine produit un arc, à la 'rupture' du contact électrique.

On l'appelait donc 'le rupteur' . On pouvait aussi voir passer le terme de "vis platinées" car la partie qui assurait le contact était des petites pastilles recouvertes de platine.

Et comme tout élément mécanique à de l'inertie, à partir d'une certaine vitesse, il n'a plus le temps de se fermer et il manque des étincelles.
Le mélange air/essence est donc évacué sur un des cylindres, et à l'allumage suivant qui veut bien se faire sur les autres cylindres, on peut avoir une inflammation dans le pot qui provoque une détonation.

C'est de là qu'est né le terme 'Aller au rupteur', en fait atteindre un régime supérieur à ce que le rupteur peut gérer.

Durant cette période, les moteurs 'sport' était conçus pour que le rupteur tienne un peu plus que ce que le moteur pouvait supporter, il était donc primordiale d'afficher la zone rouge pour pas tout exploser. Avec l'usure du rupteur, et l'affaiblissement de son ressort, au bout d'un moment il pouvait y avoir des pertes d'étincelles avant d'atteindre la zone rouge, c'était donc usuel de le changer en même temps que les bougies (mon paternel le faisait sur la Lancia)

Image

Sur les diesels d'avant le transistor, il y a pas de rupteur à proprement parler mais un régulateur à masselottes qui vient doser le carburant en fonction de la vitesse du moteur et de l'appui sur la pédale. De conception, arrivé à un régime max, même pédale appuyée à fond, le régulateur réduit l'arrivée de carburant. C'est plus 'soft' qu'un rupteur et il n'y a en principe pas de déflagration au pot possible au cycle suivant.

Maintenant avec les injection modernes qui gèrent aussi l'allumage, c'est une puce qui gère le régime maxi, c'est donc directement la 'map' du calculateur qui va conditionner ce qui se passe.
Il y peut y avoir autant une coupure de l'injection qu'une coupure de l'allumage arrivé à un seuil critique, ou encore une réduction progressive du carburant sur les derniers 100trs.min, ou même aucune protection. C'est dans l'ECU que ça se passe et pas facile d'y retoucher.

Sur la Puma, en tout cas sur mon 1.7L, Ford à défini que le moteur pouvait monter à 6875 trs.min quelques instants, mais qu'en régime continu il serait limité à 6750trs.min.

A partir de là, avoir une plage rouge sur le compteur est juste une 'indication' vu que c'est le calculateur qui gère.

Mais parce qu'on s'y est habitué, et puis parce que ça égaie le compteur, les constructeur les ont finalement remis sur les comptes tours, même si ça sert pas à grand chose :D

Donc, sur la Puma, si tu veux dessiner une 'Zone rouge', elle va commencer en dégradé environ à 6550trs.min vers le max continu à 6750, et un trait rouge absolue à 6875.

Si tu es soigneux avec tes affaires, toute façon le couple maxi doit être aux alentours de 4500trs.min, donc, tu passe tes vitesses un peu après pour qu'a la nouvelle vitesse engagée tu sois un chouilla en dessous (4200 par exemple) et tu auras toute la puissance disponible.

"Allez au rupteur", c'est juste pour le fun une fois en passant ;)

P.S. , vous avez vu la main droite de http://www.club-pearls.de/fr/sedcard?gid=8176 ... c'est définitivement pas mon truc !


Haut
 Profil  
 
MessageMessage posté...: Mer 1 Juin 2016 09:32 
Hors ligne
Pumiste Débutant

Inscription: Sam 5 Mar 2016 12:57
Messages: 58
Localisation: 93
Marque: Ford
Modèle: Puma
Couleur: verte
Année: 2000
Whoua ça c'est une explication ! en plus y'a même un petit croquis !
Merci .Alex.

Moi aussi j'ai connu les vis platinées... ce qui nous rapproche... particulièrement au niveau de l'age...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Chat de PlanètePuma.com© Breizh Shoutbox v1.5.0

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com